Protection de l’environnement au Cameroun : Hele pierre prescrit l’intensification de la lutte en 2020

0
37

La conférence annuelle des responsables des services centraux et déconcentrés du ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et du Développement durable (Minepded), organisée les 13 et 14 janvier 2020 dans la salle de conférence de la Croix rouge camerounaise, s’est clôturée par la cérémonie des vœux de Nouvel An au ministre Hele Pierre, et à son ministre délégué Dr Nana Aboubakar Djalloh.

La traditionnelle la conférence annuelle a regroupé les 13 et 14 janvier 2020, autour du ministre Hele Pierre, les hauts responsables des services centraux du Minepded, les délégués régionaux, les experts et partenaires nationaux et internationaux sur des questions de l’environnement. Cette rencontre, placée sous le thème : « Ensemble, éveillons les consciences sur l’importance de l’environnement » a été un grand moment d’échange et de partage des connaissances et d’expérience. Des exposés des uns et des autres ont tour à tour porté sur la conciliation de la conservation et le développement, l’importance du climat, les méfaits et les solutions de la dégradation des terres, les avantages des inspections environnementales des établissements classés, et les impacts des contentieux environnementaux.

Au terme de ces exposés modérés par le ministre Hele Pierre, avec à ses côtés son ministre délégué, les échanges ont permis aux participants de mieux appréhender les enjeux des grands défis climatiques et environnementaux qui attendent le Cameroun. Les recommandations finales de ces assises constitueront la feuille de route du Minepded au cours de l’année 2020.

Remise d’un bouquet de fleur au ministre Hele Pierre

Et pour réaffirmer la détermination du Cameroun à œuvrer pour le développement durable, conformément aux ODD qu’il a lui-même signés et ratifiés à l’international, le ministre Hele Pierre, dans son discours de clôture, a fait des prescriptions à ses collaborateurs et aux différents partenaires. « Je vous demande de vous mettre encore plus au travail dès à présent, afin d’accélérer la mise en œuvre de notre plan de travail 2020. Notre contribution à l’amélioration du bien-être de nos compatriotes par la lutte acharnée pour un environnement sain continuera d’être la priorité de nos actions. Je veux donc la célérité et l’efficacité au niveau du travail administratif et des opérations de terrain, pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. Malgré la diminution des ressources de l’État mises à la disposition de notre département ministériel, qui sont passées de 8 042 065 000 FCFA en 2019, à 7 458 000 000 FCFA en 2020, nous ne devons en aucun cas nous désengager de notre mission et de nos actions à mener », a-t-il indiqué. Ce discours de clôture a marqué l’ouverture de la cérémonie de présentation des vœux au chef de ce département ministériel.

C’est sur ces mots d’encouragement et d’espoir pour des lendemains meilleurs que tous les collaborateurs du Minepded, ainsi que l’ensemble des partenaires, se sont soumis au rituel d’échange des poignées de mains avec le ministre Hele Pierre, et son ministre délégué, Dr Nana Aboubakar Djalloh, accompagné de la traditionnelle phrase de « bonne année 2020 messieurs les ministres. »

Samuel Bondjock

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Votre non