20 mai 2019 : le triomphe de l’unité et de la paix au Cameroun

0
385

Les Camerounais dans leur diversité ont réaffirmé leur attachement aux idéaux de paix et d’unité nationale le 20 mai lors de la célébration de la 47ème fête nationale.

Le Rendez-vous a été respecté ce 20 mai 2019. Comme tous les ans depuis 1972, les citoyens camerounais dans leur immense majorité ont marqué un temps arrêt pour célébrer l’unité nationale autour du thème : « Unité dans la diversité, atout majeur du peuple camerounais dans sa marche résolue vers l’émergence ».

A Yaoundé comme dans le Cameroun profond, les manifestations ont été marquées par de grande parade au cours d’un défilé. Militaires et civils ont démontré en plus de l’unité qui leur est commune, leur attachement aux valeurs républicaines. Dans la capitale politique, siège des institutions, le président de la république Paul Biya a personnellement présidé, comme à l’accoutumé, le défilé marqué par le passage des troupes congolaises, signe de solidarité entre les Etats de l’Afrique centrale, plus encore manifestation des liens étroits d’amitié entre les deux pays frères. La présence du chef de l’Etat au boulevard du 20 mai, arrivé dans une limousine un peu plus longue que celle utilisée lors des précédentes éditions, a une fois de plus été un moment de communion parfaite avec l’ensemble des Camerounais.

Des forces de défense et de sécurité aux partis politiques, en passant par les élèves et étudiants des institutions scolaires et universitaires, des mouvements de jeunes et autres institutions, le Chef de l’Etat a pu apprécier le vivre ensemble dans un contexte marqué par des revendications légitimes des Camerounais

Outre la présence du couple présidentiel à la place des fêtes de Yaoundé, le Cameroun tout entier y était représenté, à travers le gouvernement, les élus de la nation, le sénat, le corps diplomatiques, le clergé et autres citoyens ordinaires.

La célébration de la 47ème édition de la fête nationale de l’unité à travers le triangle nationale a été l’occasion d’une communion exceptionnelle entre le chef de l’Etat Paul Biya et peuple camerounais, que ce soit au boulevard hyponyme ou au palais de l’unité lors du dîner où étaient invités des milliers de Camerounais.

Le chef de l’Etat que les réseaux sociaux avaient annoncé comme étant très affaibli par la maladie est apparu visiblement bien en jambe et prêt à continuer à défendre les idéaux de paix et d’unité qui constituent sa préoccupation permanente malgré des soubresauts observés dans certaines régions du pays, notamment dans les régions du Nord-Ouest et du Sud –Ouest.

Joël Nlomngan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Votre non