Unité nationale et vivre ensemble : l’exemple qui vient des Jeunes patriotes

0
121

Le mouvement s’est fait remarquer par une forte présence au boulevard du 20 mai, avec la charge de conduire le bouquet d’ouverture du défilé civil.

Constitués d’une multitude de jeunes camerounais d’origine ethnique diverse, les Jeunes patriotes ont porté haut l’effigie géante du chef de l’État, en signe d’unité parfaite derrière le « Père de la jeunesse » dans sa bataille pour faire triompher et consolider le vivre ensemble et l’unité nationale.

En ouverture du défilé civil au boulevard du 20 mai, le passage des Jeunes patriotes devant la tribune d’honneur lors de la parade marquant la célébration de la 47e édition de la fête de l’unité n’est pas passé inaperçu. Dans son carré spécial, ces jeunes camerounais, vêtus aux couleurs de la nation, ont pleinement joué leur partition en vue de la consolidation de l’unité nationale. Mouchoirs blancs à la main, les Jeunes patriotes ont, au nom de toute la jeunesse camerounaise, « mendié la paix », condition de tout développement. Une manière de montrer que la préservation de l’unité nationale telle que léguée par les pères fondateurs, est une affaire de tous les Camerounais, mais, plus encore, de la jeunesse, mieux d’une jeunesse patriote.

La contribution significative des Jeunes patriotes à la réussite des manifestations du 20 mai 2019 a, une fois de plus, mis en exergue les idéaux qu’ils défendent.

Démonstration des Jeunes patriotes

Cet élan de patriotisme est le fruit d’un travail de fond effectuer par le président de ce mouvement, Serge Ondobo qui, bénévolement, soucieux de voir son pays et son continent vivre dans la paix et l’unité, et, sachant d’où il vient, n’a cessé d’inculquer à ces jeunes compatriotes, à travers les activités qu’il organise et anime, des valeurs de patriotisme, de civisme, de citoyenneté, et du vivre-ensemble. Parmi ces activités de formation et d’éducation citoyenne des Jeunes patriotes, on peut citer, entre autres, des séminaires sur l’usage responsable des réseaux sociaux, l’opération Yaoundé zéro ordure, des aides aux jeunes porteurs de projets, des activités sportives relatives au football féminin et masculin.  Ce qui contribue, sur un tout autre plan, à l’épanouissement de cette jeunesse, avenir et « fer de lance de la nation camerounaise »

Cet exemple d’unité dans la diversité et la mobilisation des jeunes trouvent leur sens dans le thème choisi pour cette célébration de la 47e fête de l’unité : « Unité dans la diversité, atout majeur du peuple camerounais dans sa marche résolue vers l’émergence ».

À travers leurs mobilisations massives, les Jeunes patriotes ont démontré qu’au Cameroun le vivre ensemble est une réalité et qu’il devrait être conservé par tous et à tous les niveaux.

Joël Nlomngan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Votre non