Revue des chantiers routiers : Nganou Djoumessi prescrit l’accélération des travaux en 2020

0
242

Le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a organisé les 27 et 30 décembre 2019, une série de concertation sur le suivi-évaluation des taux d’exécution des projets routiers et autoroutiers du Cameroun, dans la salle de conférence de son département ministériel à Yaoundé.

Fidèle à la mise en œuvre de la politique des grandes opportunités édictée par le président de la République, Paul Biya, le ministre des Travaux publics, entend mener à bien l’ensemble des projets routiers et autoroutiers qui relèvent de son portefeuille ministériel. C’est ainsi qu’il organise très régulièrement des descentes sur les différents chantiers, suivies des concertations avec les entreprises en charge de ces travaux, les missions de contrôles techniques et géotechniques, sans oublier tous les autres acteurs qui interviennent dans la réalisation desdits projets.

Pendant ces travaux, l’ingénieur de l’État a diagnostiqué point par point, le niveau d’exécution réel des projets en cours, les plannings d’achèvement des travaux, pour ceux qui doivent être livrés en ce début d’année 2020, les rétroplannings des chantiers qui se poursuivront cette année, avec le cadrage des dépenses sur la base des prévisions du budget en cours, afin de prescrire des solutions durables et de lever les contraintes liées à la bonne exécution de certains projets.

Une vue de l’assistance

Cette revue des projets, qui s’inscrit désormais dans un processus traditionnel de suivi, d’évaluation, de planification et de budgétisation des chantiers routiers et autoroutiers du ministère des Travaux publics, concerne, entre autres, les constructions et les réhabilitations des tronçons bien précis. Parmi lesquels, Sangmelima-Bikoula (65km) rendu à 61,45%, Bikoula-Djoum (38km) est à 50,5%, Mintom-Lélé (67,5 km) 26%, Nkolesong-Nding (95 km) 76,13%, Nsimalen-Mbalmayo (87,5 km) 57%, Tonga-Bafousam-Babadjou 11,43%, Ebebda-Kalong (63,75 km)  44%, Kalong-Tonga (67 km) 63%, Mengong-Sangmelima (74 km) 60%, Awae-Esse-Soa (74 km) 21%, Ebolowa-AkomII-Kribi, Emana-Monatélé (17,475 km) 61,29%, Mbama-Messamena (38 km) 78,12%, Akokan-Batouri (45 km) 26%, Batchenga-Ntui (21,3 km) 67,52%, Maroua-Bogo (39 km) 50,09%, Ngaoundéré-Garoua (120 km) 53%, Maroua-Mora (61,430 km) 36%, Manki-Pont sur la Mapé (25,795 km) 98,41%, Bangangté-Foumbot-Bamendjim-Galim (107 km) 69,60%, deuxième voie d’accès à Bamenda (20 km) 37,96%, Bonépoupa-Yabassi (50 km) 28,2%, et la construction des 55 ponts métalliques ACROW qui se situe à 27,74% de taux d’avancement.

Au terme de ces travaux, Emmanuel Nganou Djoumessi a prescrit à toutes les entreprises, la rationalisation et la définition des avenants, l’accélération des travaux en cette année 2020, au regard des facilitations qui seront effectives dans la production mensuelle et les payements des décomptes, l’appropriation du guide de l’ingénieur de suivi, et aux délégués régionaux, le ministre a instruit un suivi rigoureux de tous les chantiers routiers relevant de leur territoire de compétence respectif.

2020, semble-t-il, restera à jamais une année de tous les enjeux pour le ministère des Travaux publics, à travers la livraison le jour dit de la plupart des chantiers qui serviront d’infrastructures pour l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), Total Cameroun 2021.

Samuel Bondjock

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Votre non