Lions Indomptables : Clarence Seedorf et Patrick Stéphan Kluivert limogés

0
214

La valse des entraineurs se poursuit à la tête des Lions Indomptables

Le président de la Fédération camerounaise de Football (Fécafoot) vient de rendre publics, ce 16 juillet 2019, dans un communiqué de presse parvenu à notre rédaction les limogeages de l’entraineur – sélectionneur, Clarence Clyde Seedorf et de l’entraineur adjoint, Patrick Stéphan Kluivert. Dans ce communiqué de presse, Seidou Mbombo Njoya écrit « Après, d’une part, consultation des membres du Comité exécutif, et d’autre part concertation avec le ministre des Sports et de l’Éducation physique, suite à la sortie prématurée de la Sélection nationale masculine de football  « A » (séniors fanion) du Cameroun, « les Lions Indomptables », la Fédération camerounaise de Football a, conformément aux stipulations des clauses résolutoires de leurs contrats de travail respectifs, décide de mettre fin aux fonctions de l’entraineur – sélectionneur, Clarence Clyde Seedorf et de l’entraineur adjoint, Patrick Stéphan Kluivert à compter de ce jour. »

Ces limogeages, qui ne surprennent pas grand monde, n’étaient plus qu’une question d’heures. La veille, 15 juillet 2019, dans l’émission Présidence Actu diffusée par la Cameroon Radio and Television (CRTV), le ministre camerounais des Sports et de l’Éducation physique, Narcisse Mouelle Kombi avait été suffisamment clair sur l’avenir de ces entraineurs à la tête de l’équipe nationale du football camerounais. Il avait invoqué les raisons qui militaient en faveur de ces limogeages qui viennent d’être effectifs. Pour le patron des Sports et de l’Education physique « les carences et insuffisances de l’encadrement technique de même que l’incapacité de l’entraîneur-sélectionneur à maintenir la discipline, la cohésion, à allumer ce fighting-spirit cher au Président Paul Biya explique en grande partie l’échec des Lions. Ceci, hélas, en contradiction avec les obligations qui incombaient à l’entraîneur-sélectionneur, Mr Clarence Seedorf, en vertu du contrat signé par lui le 10 août 2018. Dans ces conditions, le ministère des Sports et la Fécafoot, co-signataires dudit contrat sont en droit de faire jouer la clause résolutoire ou de terminaison. Autrement dit, la question du maintien de Mr Seedorf à la tête de notre sélection est clairement posée. Il ne me semble pas que cette question puisse trouver, objectivement, raisonnablement, aux regards de toutes les circonstances, une réponse en termes de reconduction. Son maintien me parait donc, comme à beaucoup de Camerounais, problématique. Et j’ai demandé à Mr le président de la Fécafoot, de le lui signifier conformément aux stipulations pertinentes du contrat. Et j’ajoute que le Cameroun, pour sa part, a rempli toutes ses obligations vis-à-vis de l’entraîneur-sélectionneur. »

Comme à la Cameroon Airlines (Camair-Co) où on assiste au changement fréquent des directeurs généraux, à la tête des Lions Indomptables la valse des entraineurs se poursuit.

Fabien Okonkwo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Votre non