Crise anglophone : Joseph Dion Ngute offre l’arbre de la paix à ses concitoyens du Nord-Ouest

0
481

Joseph Dion Ngute active la dynamique du dialogue à Bamenda

Pendant 4 jours, du 9 au 12 novembre 2019, le chef du gouvernement camerounais, Joseph Dion Ngute a, sur « très hautes instructions du chef de l’Etat » Paul Biya, effectué une mission à Bamenda dans le Nord-Ouest. Il était porteur d’un message de paix, de stabilité et d’unité nationale. Aussi avait-il pour mission de relancer et de consolider la dynamique du dialogue, afin de résoudre la crise sociopolitique qui perdure dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis novembre 2016.

Cette visite officielle a été marquée par d’intenses activités avec les autorités administratives et judiciaires, les forces de défense et de sécurité, les autorités traditionnelles, politiques, religieuses, les leaders des organisations de la société civile (syndicats des transporteurs et d’enseignants, les parents d’élèves et l’association des avocats, un maillon non négligeable dans cette résolution de crise sociopolitique taxée de crise anglophone), les élus du peuple, les hommes d’affaires et les commerçants, etc. Au cours des séances de travail qu’il a présidées, Joseph Dion Ngute a porté à la connaissance de ses interlocuteurs la disposition du président de la République à discuter de tous les problèmes et sujets liés à la vie des populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (NOSO), à l’exception de la question relative à la sécession. Aussi a-t-il indiqué que l’État a entrepris plusieurs initiatives pour garantir l’insertion socioprofessionnelle des jeunes. C’est pourquoi ceux-ci qui grossissent les rangs des sécessionnistes doivent à tout prix baisser les armes.

Accueil chaleureux du Premier ministre Dion Ngute par l’élite du Nord-Ouest

Le Premier ministre n’était pas seul. Sa délégation était constituée de plusieurs élites du Nord-Ouest parmi lesquelles le ministre de l’Administration territoriale Paul Atanga Nji et l’ex-Premier ministre Philemon Yang. Ces derniers l’ont chaleureusement accueilli.

Lors des échanges avec ses interlocuteurs, le Premier ministre s’est particulièrement adressé aux jeunes, aux femmes et aux hommes de médias pour interpeller leur conscience afin qu’ils se mettent au service de la paix, de l’unité et de la prospérité du Cameroun, et évitent de s’engager sur le chemin périlleux de la déstabilisation du pays.

Le fait marquant de cette visite a été le bain de foule ou le contact direct que l’émissaire du chef de l’État a établi avec les citoyens camerounais vivant à Bamenda. Les populations l’ont vu sillonné les artères de la ville de Bamenda en compagnie de plusieurs personnalités, dont Philémon Yang, pour délivrer le message de paix et de dialogue aux populations qui sont sorties nombreuses, d’aucuns brandissant qui l’arbre de la paix, qui des pancartes sur lesquels étaient inscrits leurs revendications et doléances.

Ils ont surtout saluer cette approche du Premier ministre. Pour un habitant, « le Premier ministre parlait en pidgin, c’est la langue que tout le monde ici comprend », pour l’autre habitante, « il était au marché. Il a même parlé avec les femmes et les jeunes mototaximen». Pour l’autre enfin, « pendant cette visite, j’ai appris que le Premier ministre a eu à causer avec les autorités, les chefs traditionnels, les autorités administratives, les forces de l’ordre, et les populations. Le message que j’ai compris est dire aux enfants de venir auprès des parents pour laisser leurs armes et d’attendre le dialogue promis par le président de la République »

Dion Ngute a été à leur écoute et leur a promis de porter leurs doléances auprès du président de la République, tout en les exhortant à être des artisans de la paix pour un Cameroun uni et indivisible.

Faut-il le souligner, le ministre a été accueilli avec faste à Bamenda par les élites de la région du Nord-Ouest et de la ville de Bamenda.. Il a été reçu par le Fon Angwafor de Mankon et un diner a été offert à son honneur par le leader du parti de l’opposition, le Social Démocratic Front (Sdf), Ni John Fru Ndi, à sa résidence de Ntarikon dans un climat de convivialité.

Le Premier ministre poursuit son périple de la paix et du dialogue ce jour 14 mai 2019 dans le Sud-Ouest, sa région natale où il ira à Buéa, Limbé et Kumba.

Mirabelle Tala

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Votre non