Coup de chapeau à Joseph Anderson Le qui traque les fraudeurs !

0
211

Huit fraudeurs au total ont été pris en flagrant délit de fraude au concours d’entrée à l’Institut de formation et de recherche démographiques (Iford), lundi 29 avril 2019, au campus de l’université de Yaoundé I, par les surveillants dudit examen en pleine salle d’examen. Mais seulement six ont été mis aux arrêts, les deux autres ayant pris la poudre d’escampette avant l’arrivée du ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra).

Ils ont été pris en possession de fausses pièces d’identité lors de l’épreuve de culture générale. Les photos qui figuraient sur le dossier d’examen n’étaient pas les mêmes sur leur Carte nationale d’identité. En fait ils étaient venus composer en lieu et place des véritables candidats. Mais mal leur en a pris, toutes les dispositions avaient été prises pour traquer ce type de stratagème qualifié de fraude par substitution de candidat.

Informer séance tenante de la situation, Joseph Anderson Le a fait une descente musclée dans la salle d’examen en un temps record pour évaluer les faits a lui présentés.

Après un interrogatoire, les faux candidats ont avoué leur crime, affirmant qu’ils sont effectivement venus concourir à la place des autres. Sous haute instruction du ministre, ils ont été conduits manu militari à la police judiciaire pour besoin d’enquête.

Après ce fâcheux incident, le ministre a fait une mise en garde concernant les prochains concours qui seront organisés par le ministère dont il a la charge.

Déjà, de nouvelles méthodes et stratégies sont mises en œuvre pour démasquer les faux candidats aux concours administratifs. Selon le ministre Anderson Le, toutes les mesures prévues par la réglementation en vigueur seront appliquées sans faiblesse et avec toute la rigueur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Votre non