Mintp : construction de 14 péages routiers automatiques

0
409

Le ministre des Travaux Publics (Mintp) est déterminé à moderniser les péages routiers, afin d’éviter les détournements des fonds.

Le ministre des Travaux Publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, envisage la construction de 14 péages routiers automatiques au Cameroun. C’est ce qui ressort du conclave qu’il a eu le 18 avril 2019 dans la salle de réunion de son département avec les adjudicataires.

Cinq groupements ont été présélectionnés après l’appel d’offres restreint lancé le 25 août 2017. Après examen des offres, trois groupements ont été retenus conformément à la réglementation en vigueur, il s’agit de : Razel Bec / Egis Projects ; Vinci Highways / Sogea Satom / Vinci Concessions ; Groupe Five / Intertoll Africa Limited.

Faut-il le souligner, c’est depuis le 15 juin 2016 le ministère des Travaux publics (administration initiatrice du projet) avait lancé la procédure de sélection d’un partenaire privé chargé de conception d’un partenaire privé chargé de la conception du financement de la construction de l’équipement de l’exploitation de la maintenance de 14 postes de péages automatique sur certaines routes bitumées du réseau routier camerounais.

Cee projet avait été déclaré éligible au régime des contrats de partenariat (Carpa), l’objectif du projet étant d’automatiser le péage routier afin de garantir la collecte optimale des recettes de financement adéquat de l’entretien routier.

Projet de conception, financement, construction, équipement, exploitation et maintenance de quatorze (14) postes de péages automatiques sur certaines routes bitumées du réseau routier camerounais. Source: Mintp

Selon un document rendu public par le Mintp, les nouveaux postes de péages devraient comprendre :

Une zone d’entonnement (zone d’approche) comprenant :

  • Une chaussée en structure rigide de deux voies  chacune (2X3, 50 m de largeur)
  • Deux accotement de 2.00m de largeur chacun

Une plateforme du péage qui comprend :

  • Deux chaussées en structure rigide de deux voies chacune
  • Trois îlots de 2.00m de largeur chacun y compris l’ensemble du génie civil, les équipements et cabines péagers
  • Les auvents surplombants les voies et les îlots
  • Deux trottoirs de 1.50 m de largeur chacun
  • L’assainissement de plateforme et îlots

Les équipements de signalisation et d’exploitation,

Les bâtiments de postes de péage constitués de :

  • un rez de chaussée
  • Un étage
  • Un parking et une voirie d’accès sécurisée spécifique
  • Le groupe électrogène et sa dalle
  • L’ensemble des réseaux et équipements
  • L’assainissement
  • Les clôtures

Les zones de stationnement avec les espaces marchands en amont et aval des postes de péages.

Lady Tamira

Source : Archives du ministère des Travaux Publics

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Votre non